Lectures d’été (3) : Anthropologie de la danse

L’anthropologie de la danse est une discipline relativement jeune, qui ne possède que depuis quelques dizaines d’années des départements dévolus à l’université. Andrée Grau et Georgiana Wierre-Gore reviennent, dans cet ouvrage, sur la genèse et la construction de cette discipline, comme le sous-titre l’indique.

Si la danse se trouve au cœur des terrains de recherche de l’anthropologie dès la formalisation de ce champ au XIXe siècle, et si l’ethnomusicologue allemand Curt Sachs peut être vu, à travers son Histoire mondiale de la danse en 1933, comme le chercheur ayant véritablement ouvert la voie d’une investigation plus spécialisée, l’anthropologie de la danse demeure une spécialisation rare. De ce fait, elle est en France suffisamment méconnue pour qu’un tel ouvrage soit nécessaire. Paru en 2005, il rassemble différents articles et textes de conférences, rédigés pour la plupart dans les années 70 par des auteurs anglo-saxons, et traduits pour la première fois en français.

Anthropologie de la danse n’est donc pas un ouvrage de vulgarisation, dans la mesure où il donne à lire des textes de scientifiques sans résumer leurs propos et sans les délester de leurs termes techniques. Il s’agit bien, en revanche, d’un ouvrage d’introduction à la discipline, sélectionnant les textes qui en sont les plus représentatifs, non tant au niveau de leurs conclusions, qui peuvent être débattues et ne font pas toujours consensus, qu’au niveau de leurs objets d’étude et de leurs méthodes. L’introduction générale du volume résume par ailleurs très bien cette entreprise. Si certains de ces articles requièrent un bagage théorique certain pour les appréhender complètement, il est possible dans tous les cas de découvrir, au fil des textes, un peu de la « manière dont on pense » au sein de ce champ disciplinaire – et de découvrir parfois des utilisations différentes de certains outils employés dans le milieu de la création artistique occidentale, comme la notation de la danse. La lecture se présente ainsi comme une plongée dans le monde de la recherche anthropologique en danse, au cœur de ses débats, de ses présupposés et de ses problématiques.

Andrée Grau, Georgiana Wierre-Gore (dir.), Anthropologie de la danse. Genèse et construction d’une discipline, Pantin, Centre National de la Danse, 2005.

Vous avez aimé ? Partagez cet article !
Poster un commentaire