À propos

The Dancing Plague est une revue pluridisciplinaire consacrée à la danse dans ses aspects les plus divers. Il s’agit d’aborder la danse dans sa dimension académique et institutionnelle, mais aussi par son versant amateur, de l’envisager comme champ esthétique, mais également comme objet d’étude anthropologique et social. Cette revue entend confronter les travaux de chercheurs, les expériences des publics, les pratiques des danseurs dans un esprit tout à la fois exigeant, ouvert et ludique. Initiée par le collectif artistique Speedbattles , cette revue affiche un fort parti pris éditorial : parler de danse avec et pour tous ceux que la danse peut toucher.

The Dancing Plague vise à ouvrir les discours produits aujourd’hui sur la danse, à favoriser la diffusion de ceux-ci auprès d’un public le plus large possible. Il s’agit de croiser les approches, de donner la parole certes aux chercheurs, aux critiques, aux chorégraphes mais aussi aux danseurs (ce qui est souvent plus rare), aux publics, aux amateurs, à ceux que la danse ne touche pas, peut-être en raison, souvent, du caractère très élitiste des regards portés sur celle-ci.

La revue se développe selon deux temporalités distinctes : celle de ce blog, et celle des numéros thématiques.

Le blog

Le contenu des différentes rubriques est actualisé régulièrement sur le site, et touche à tout ce qui a trait à l’actualité du monde de la danse. Articles, entretiens, portfolios proposent dans des formes relativement courtes  des réflexions sur des sujets de société ou des problématiques esthétiques, des perspectives économiques et juridiques ou des points de vue artistiques.

Dans la section « Recherche », nous proposons en revanche un certain nombre d’extraits de travaux de chercheurs, dans le but de diffuser un peu plus largement ces écrits. Les mémoires et thèses, réputés arides et pointus, sont le plus souvent, une fois soutenus, assignés aux bibliothèques universitaires. Nous regrettons cet état de fait, d’abord parce qu’il est ingrat pour l’auteur, mais surtout parce que le mémoire – quand il est réussi – est un des rares lieux où la pensée a pleinement le temps de déployer ses ramifications, d’expliciter ses fondements, et de faire place à la nuance, toutes choses que les raccourcis et résumés nécessaires à la rédaction d’un article court ne permettent pas forcément. Le fragment est à ce titre une forme intéressante, dans la mesure où il ne digère pas à l’avance les idées qui y sont contenues et les donne à voir sans le prisme, utile mais parfois déformant, de la simplification.

Les communications, orales ou écrites, préparées à l’occasion d’un colloque, ou pour une revue scientifique, sont également des textes auxquels le grand public ne peut avoir accès facilement. Nous souhaitons de la même manière les sortir de leurs champs réservés, et exposer leurs idées à l’œil le plus attentif et pointu qui soit : celui du lecteur curieux ! Nous offrons ainsi sur notre site un espace dédié à ces différents travaux universitaires, qui n’ont pas vocation, à notre sens, à être réservés aux bibliothèques de recherche. Nous espérons ainsi constituer une petite base de données de communications et mémoires, et contribuer, modestement, à la diffusion du savoir et la promotion du libre accès.

Les numéros thématiques

Une fois par an, nous proposons un numéro thématique, lisible sur le site et en format papier. Ces numéros sont l’occasion de rassembler des contributions diverses, tant de chercheurs que d’artistes ou d’amateurs de danse.

Leur mode d’élaboration est le même que celui d’une revue scientifique : l’équipe de The Dancing Plague choisit d’abord un thème, puis écrit et diffuse un appel à contribution. Cet appel à contribution convie toute personne intéressée par le thème et par la revue à soumettre une proposition d’article, d’entretien, de portfolio, ou toute autre forme qu’elle jugerait apte à s’intégrer dans le numéro. Tout le monde peut y répondre ! Les différentes propositions reçues sont ensuite sélectionnées par un comité de lecture constitué de chercheurs, de danseurs et chorégraphes, et d’amateurs de danse, en fonction de la pertinence par rapport au thème, et de l’intérêt intrinsèque du contenu. Les auteurs des propositions retenues sont alors invités à rédiger leurs articles, en dialogue avec le comité de lecture qui effectue des retours sur les textes. Il est à noter que les auteurs, tout au long de ce processus, ne sont pas rémunérés pour leurs écrits – à l’instar des modes opératoires de la publication scientifique.

Voilà pour les présentations… il ne nous reste plus maintenant qu’à vous souhaiter une bonne lecture !

Pour voir les articles du premier numéro thématique : Danse vs Compétition. Vous pouvez aussi feuilleter sa version papier.

Le deuxième numéro est ici : Danse et divertissement

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à consulter les appels à contributions, à visiter le site des Speedbattles ou à nous rejoindre sur Facebook ou Twitter… Et si vous souhaitez écrire pour le site, ou rejoindre l’équipe, contactez-nous !

Vous avez aimé ? Partagez cet article !

Les commentaires sont fermés.